Vermoud, le Clown de Dragon Ball

Vermoud, le Clown de Dragon Ball

Si vous êtes un véritable fan de Dragon Ball, Vermoud, ou Belmod pour les intimes, ne vous est certainement pas inconnu. Par contre, les moins aguerris d'entre vous sur le sujet n'auront peut-être jamais entendu parler de lui; c'est même très probable. Il faut dire qu'étant issu de l'univers de Dragon Ball Super, qui succède à Dragon Ball Z, il est un personnage relativement récent dans l'histoire du manga d'Akira Toriyama, mais plutôt populaire malgré tout. Quoi qu'il en soit, connaisseurs ou non, il y en aura pour tout le monde : nous allons vous donner les histoires les plus farfelues et les plus croustillantes de ce personnage fascinant.

Et en effet, on comprend rapidement pourquoi il est si captivant : son apparence de Clown et sa puissance phénoménale font réellement de lui un protagoniste suscitant une grande intrigue aux yeux du public, et qui semble regorger de bien des mystères que l'on se fera un malin plaisir à élucider petit à petit dans cet article. Bref, si vous êtes encore avec nous, c'est parti ! 🎪

Aux débuts de Vermoud : l'histoire d'un Dieu

Aussi surprenant que cela puisse paraître, notre amusant personnage commence son aventure en tant que combattant d'élite : il y fait une belle carrière au sein du groupe Pride Trooper, une troupe de 10 combattants issus de l'Univers 11. Au fil de ses affronts, il se révèle être un véritable potentiel de puissance, bien supérieur aux camarades de sa troupe. Il est notamment révélé puis entraîné par Gicchin, un maître en matière de combat qui poussera le potentiel de Vermoud à son maximum.

C'est donc tout naturellement qu'après plusieurs dizaines d'années de bons et loyaux services au sein de la Pride Trooper, il finit par la quitter pour gagner son rôle de Dieu de la Destruction, faisant entre autre de lui un être immortel. Au cours de son service, il devint fasciné par l'incroyable force de Jiren : le plus puissant des combattants mortels de son Univers que Vermoud reste incapable de vaincre. Il jouit entre autre d'un succès faramineux auprès des femmes de par son statut prestigieux. Il finit peu à peu de se lasser de sa fonction de Dieu, et décide alors d'y mettre un terme. On ne connaîtra pas encore ce moment dans le manga, où il est encore à l'heure actuelle Dieu de la Destruction, mais il a largement entrepris les démarches de sa retraite : il envisage notamment Toppo en tant que digne successeur, un combattant hors pair de l'Univers 11.

Vermoud histoire Dieu

Vermoud et sa fidèle associée, Marcarita, dont il est particulièrement proche

Une apparence de Clown très surprenante

Un vrai Clown en apparence

Vermoud crée un contraste total entre son apparence et ses capacités physiques. Doté d'une puissance absolument exceptionnelle (il n'est pas élu Dieu de la Destruction pour rien), il ne paye franchement pas de mine à première vue. L'habit ne fait vraiment pas le moine dans Dragon Ball ! Il a l'allure et toutes les caractéristiques d'un Clown, un personnage qui n'est pas sans rappeler Le Joker de l'Univers dans l'Univers DC Comics par exemple. Il a un gros nez rouge, la peau du corps toute blanche, et deux grosses touffes de cheveux de part et d'autre de son crâne comme la plupart des Clowns. Ses yeux sont également maquillés d'un trait bleu vertical. Il porte manifestement des vêtements aux couleurs diverses et dépareillées, ce qui lui confère un look plutôt négligé et peu soigné à première vue. 🤡

Contrairement aux Dieux de la Destruction des autres Univers qui se targuent d'une apparence à la hauteur de la fonction qu'ils exercent, Vermoud semble n'en faire qu'à sa tête. Il a malgré tout dû se résoudre à porter son tour de cou orné de bijoux prestigieux, commun à tous les autres Dieux de la Destruction par obligation.

Une personnalité étincelante

En tant qu'ancien membre des Pride Troopers (littéralement Le Groupe de la Fierté), il n'est pas peu fier de la puissance de ses anciens collègues et n'hésite pas à les encenser d'éloges. Il ne doute absolument pas de leurs capacités et voue même une confiance aveugle à leur égard. Il prend d'ailleurs un grand plaisir à vanter leur victoire avant même que leur combat n'ait commencé. Vermoud se veut cependant plutôt humble malgré ses grands pouvoirs, les responsabilités que ceux-ci incombent et son immortalité : il ne semble pas avoir de sentiment de supériorité, à l'inverse des autres Dieux de la Destruction (on pense notamment à Beerus, qui ne manque pas une occasion pour se vanter).

Notre Dieu-Clown se veut aussi particulièrement bienveillant, et a horreur de l'injustice : il lutte sans problèmes pour le respect des causes qui lui semblent juste et n'hésite pas à se rebeller face à ce qu'il estime comme "mal", ou méchant. C'est ce qui fait entre autre de lui un Dieu d'exception, là où la plupart rejettent leurs sens émotionnels et se veulent sans aucune pitié ni scrupule.

Si la personnalité foudroyante du roi de la destruction t'attire, tu peux toujours te procurer le T-Shirt Vermoud dans notre édifiante boutique ! 🤡

dieu de la destruction dragon ball

 

Une aventure Clownesque dans l'aventure Dragon Ball Super

Le Tournoi d'Exhibition Zen

Notre Clown Vermoud commence son apparition dans la série Dragon Ball Super avec sa participation au Tournoi d'Exhibition Zen : un tournoi préliminaire au Tournoi du Plus Fort (qui lui-même est un tournoi d'une importance colossale, puisque les perdants verront leur Univers détruit...!). Il y découvre notamment Sangoku et sans grande surprise, il le déteste comme la plupart des Dieux Destructeurs. Il demeure toutefois choqué de la puissance monstrueuse de ce dernier une fois transformé en Super Sayian Blue. Il donne alors sa chance à Toppo pour le vaincre et semble tout à fait confiant quant à sa victoire, mais il finit par rapidement déchanter en voyant son combattant courber l'échine !

Suite à l'échec cuisant de Vermoud et son équipe lors de ce tournoi d'exhibition préliminaire, il part recruter dans son Univers 11 de plus puissants combattants pour former une solide équipe qui puisse tenir dignement tête à Sangoku et le vaincre.

Le Tournoi du Plus Fort

Voici sa seconde et dernière apparition dans l'arc DBS. Vermoud arrive au tournoi comme à son habitude avec une confiance déconcertante, en perdant toutefois un peu les pédales quand il s'aperçoit que les membres de son équipe se font éliminer un par un, jusqu'au dernier (ils sont 7 !). Il décide alors d'employer les grands remèdes et d'envoyer sa dernière carte, Jiren, au combat : un guerrier d'élite capable de rivaliser avec les Dieux, la crème de la crème !

Jiren vient à bout de chacun de ses adversaires et Vermoud regagne sa vantardise initiale encore une fois. Vint alors le combat contre Goku, qui s'annonce nettement moins facile. Un véritable combat au sommet qui oppose deux légendes, et qui forcera Sangoku à puiser dans ses dernières ressources; notamment en développant la technique magistrale de l'Ultra Instinct. Entre grande confiance et inquiétude, ce combat est un véritable ascenseur émotionnel pour Vermoud qui ne semble plus savoir quoi penser en commentant ce match d'anthologie durant toute sa durée. Goku finira par l'emporter de justesse, et notre Clown loufoque se laissera emporter dans une colère noire qui l'obligera à accepter la défaite de son équipe et la destruction de son Univers, le 11ème. Zen'O, le Dieu ultime des 12 Univers, est sans pitié et n'hésitera pas à tenir parole en le détruisant pour de bon !

Pas d'inquiétude cependant : les Super Dragon Ball remettront finalement sur pied l'Univers 11 grâce au souhait de restitution, et Vermoud et ses acolytes reprendront alors vie plus tard dans la saga.

--------------

La revue sur l'histoire de Vermoud touche à sa fin, et nous avons retracé tout ce que nous apprend Draon Ball sur cet étrange personnage ! En espérant vous avoir appris des éléments, notre équipe vous souhaite une bonne visite sur la boutique Clown Industry ! 🤡 Si vous êtes un inconditionnel de ce Dieu de la Destruction peu commun, restez bien à l'affût ! De nouveaux produits dérivés sur ce dernier sont dans les tuyaux 🤩


1 commentaire

  • Jean-Deduis

    Le clown le plus redoutable
    alert("bouh")

Laissez un commentaire